23. juin, 2014

Emigration Française + immigration étrangère

L’émigration des Français de talents de toutes conditions est-elle un phénomène immuable ?

L’immigration de masse est-elle inextinguible ?

Si l’on considère que les 2 flux sont irrépressibles, leurs actions complémentaires seraient dès lors irrémédiablement fatales à la survivance de notre Nation.

Par bonheur, la réponse est non aux 2 questions.

En réalité, si les élites intellectuels, les talents professionnels et les détenteurs de richesses fuit le pays c’est parce qu’ils ne trouvent plus en celui-ci le cadre familier fédérateur et porteur des valeurs dont chacune des catégories suscitées a besoin pour exister et proliférer au bénéfice de la collectivité.

En premier lieu, l’existence d’une collectivité est conditionnée par un lien fort qui dépasse le seul pré carré de l’intérêt matériel et économique immédiat. Pour être puissante, être pérenne et se donner un développement cohérent, toute société doit se connaître et agir selon des règles communes pour atteindre un but commun.

La première condition du renversement des tendances est donc l’acceptation par tous de l’identité que la Nation Française s’est forgée au cours de 2000 ans d’une histoire cohérente, non exclusive mais au contraire apte à assimiler les apports positifs venus d’ailleurs.

La deuxième condition est de protéger la richesse de cette civilisation constituée, des agressions dont elle l’objet et qui chaque jour altère ses valeurs et plombent sa capacité assurer le bien être de ses ressortissants.

Or, c’est tout le contraire que font nos gouvernants depuis 40 ans.

Au nom de je ne sais quel principe humanitaire égalitariste, ils privilégient les étrangers au déni des nationaux. De plus en plus, ils foulent les valeurs traditionnelles au profit de coutumes folkloriques venues d’ailleurs. Est-il nécessaire de donner des exemples de ce phénomène que chacun peut observer chaque jour pour peu qu’il veuille ouvrir les yeux ?

En réalité, l’émigration des Français est la conséquence directe de l’immigration massive de population qui ne pouvant s’assimiler ont l’objectif d’investir le pays et de le modeler à leur convenance, l’entrainant fermement vers le bas.

Ce phénomène a un nom : LE REMPLACEMENT DE PEUPLE, un objectif : LE CHANGEMENT DE CIVILISATION.

Il n’est pas inéluctable, à la condition que le peuple de France, celui qui est attaché au faisceau des valeurs compatibles, se mobilise pour refuser son anéantissement.