J'ai peur pour la France de mes aïeux.

LA France EST GRAVEMENT EN DANGER

ELLE EST MENACEE AUSSI DE L’INTERIEUR

...

Si quelques doutes pouvaient encore subsister dans notre esprit sur la volonté de François Hollande, de Jean Marc AYRAULT et de tous les socialistes de liquider la France par perte et profits, le rapport scélérat commandé par le premier ministre à Thierry TUOT, doit définitivement ôter toute illusion aux patriotes Français de croire que la France puisse avoir un avenir en tant que NATION.

Pour commencer, voici la phrase référence qui introduit le rapport. Citation sortie de son contexte, elle laisse peut de doute sur le parti pris de l’auteur : « Et plus qu’eux tous, l’Étranger, Superbe aux yeux profonds, à la démarche légère, aux lèvres mi closes, toutes frémissantes de chants ».

 

Un mot d’abord sur Thierry TUOT : comme vous pouvez vous en douter ce monsieur est un haut fonctionnaire, c'est-à-dire un agent de l’état grassement rémunéré pour occupé chaudement les bureaux confortables des Palais de la République.

Diplômé de l’ENA, il pense, il réfléchit beaucoup et il traduit sa pensée dans des textes tels que ce rapport que nous nous proposons d’analyser. Connaît-il ce dont il parle ? Certes oui, mais façon académique, livresque et de façon dépourvue de toute authenticité.

Mais le plus grave c’est que les propositions qu’il est amené à formuler sont loin d’être départies de toute implication partisane liée à sa démarche cognitive hémiplégique gauchisante et mondialiste. Sans doute admirateur des positions Nietzschéennes, il n’a jamais de mots assez forts pour accuser, vilipender et passer au pilori la pensée moderne, occidentale et chrétienne de notre pays.

Observons le déroulement de son projet :

1)      Le postulat de base est : Il faut refonder la politique d’intégration. Pourquoi ? « Pour faire de la France une société inclusive ! » nous assène t-il. Si les mots ont un sens, alors, il faut comprendre que la France doit inclure et simplement contenir en son sein.

Il faut refonder parce que force est de reconnaître que jusqu’ici cette politique n’a pas fonctionné.

2)     Mais alors qu’est ce que l’intégration me dirait vous ? « C’est le phénomène social par lequel se dissipe le rôle majeur de l’origine réelle ou supposée comme facteur des difficultés sociales rencontrées par une personne. » Il y deux façon de concevoir ce rapprochement par dissipation des pesanteurs de l’origine : que l’immigré s’unisse à la société qui l’accueille, ou bien que cette société s’adapte à ce nouvel arrivant. C’est naturellement la seconde voie que préconise Monsieur TUOT. Relevons au détour que ce Monsieur prétend que nous ne pouvons maitriser les flux migratoire et c’est heureux au nom d’une certaine idée de la dignité et de la morale ajoute t-il. Ce propos n’engage bien entendu que lui.

3)     Aimer son pays, être attaché à ses valeurs et ses traditions, garder le souvenir unique et exemplaire de son histoire est une niaiserie selon ce garçon qui traite les patriotes de vieux ringards.

4)     Il va même jusqu’à oser dire « laissons les musulmans prier ! ». Mais qui les empêchent de prier ? La foi est du domaine de l’intime. Qu’ils prient s’ils le veulent personnes ne peut les priver de ce droit. En revanche, qu’ils ne prétendent pas imposer à la France des pratiques qui ne fleurissent  sous notre ciel que par le fait de leur présence.

En conclusion, ce rapport est un brulot au sens propre comme au sens figuré tant il suscite la déstructuration de notre Nation voire sa destruction tout comme il engage le pays dans une polémique dont les limites dangereuses demeurent insoupçonnées.

Pour ma part, je qualifie ce texte de propagande ignoble et d’acte de haute trahison.  

 

 

Lire  en suivant ce lien www.gouvernement.fr/.../rapport_au_premier_ministre_sur_la_refondation