19. mai, 2014

Le siège de Toulon ; une brillante entrée en matière

C’est sans doute à Toulon, où il reçoit sa première blessure, que Bonaparte, alors capitaine d’artillerie promu chef de bataillon en cette circonstance, a montré, pour la première fois, avec autant de réussite, tout son génie de stratège.
Sous l’approbation du général Dugommier, il a conçu un plan qui a mis en échec toute la puissance de feu des coalisés Royalistes. Après la capture du général Britannique O’HARA, il obtient la reddition de l’ennemi.
C’est, probablement, le premier pas vers les sommets.