19. mai, 2014

LE GENERAL BONAPARTE A LODI

10 mai 1796. La bataille de LODI contre les armées de la 1ère coalition.
L’issue prévisible du combat, établie par le rapport des forces de un contre deux en défaveur de l’armée d’Italie, est démentie grâce à l’audace et l’intelligence stratégique du Général Bonaparte. La vaillance du Général Masséna, héros de Rivoli, fait merveille ainsi que l’action courageuse et déterminée du général Dallemagne.
Le futur Empereur surprend ses adversaires coalisés à Montenotte et à Mondovi, puis à Plaisance avant de conclure plus tard en s’emparant de Milan.
Au même titre que Castiglione ou Arcole (et d’autres encore), LODI, grande bataille de la première campagne d’Italie, contribue à créer la gloire du plus grand homme d’état que la France ait connu. C’est en la circonstance que le sergent « Robert », au nom de ses camarades de combat nomma au grade de « caporal » le « Général en chef ».